Musée d'Art et d'Histoire

 

Plongez dans le passé local !


Dans "La Guerre des Gaules" César parlait déjà de la tribu des Lexovii, gaulois habitant le site actuel de Lisieux. Les archéologues, de fouilles en fouilles, parviennent à mieux comprendre l'évolution de Lisieux au fil de l'occupation romaine, suivie des évènements médiévaux qui virent sortir de terre une ville dont le symbole principal reste encore la cathédrale des XIIe et XIIIe siècles.
Le musée de Lisieux conserve un ensemble exceptionnel, pour le Nord de la France, de peintures murale gallo-romaines. Grâce à des fouilles qui ont mis à jour un cimetière de plus de 1000 tombes de la fin de la période gallo-romaine, le musée peut présenter des verres exceptionnels mérovingiens, tels un gobelet diatrête qui fut à la mode en gaule pendant le IVe siècle. Leur modèle venait de la frontière rhénane et des environs de la résidence impériale de Trèves.


Les céramiques du Pré d'Auge


Ces céramiques sont mythiques. Éblouissantes, elles ornent les toitures des manoirs de la région. Colorées et toujours éblouissantes, elles sont utilisées comme objets de luxe dans la région de Lisieux mais aussi, vraisemblablement à la cour d'Henri IV et de Louis XIII. Uniformément glaçurées de vert et d'ôcre, ces objets servent à la vie quotidienne des habitants du Pays d'Auge.
Cette production est unique, tant par la qualité et l'ingéniosité des glaçures que par celle des formes qui juxtaposent les objets quotidiens et luxueux. L'enjeu économique était tel, au XIXe siècle, au moment où ces objets eurent la faveur des collectionneurs, qu'ils furent copiés. Arrivés sur le marché à cette époque, ils perturbent encore la fièvre des collectionneurs qui veulent des objets d'origine. Le musée de Lisieux rassemble la collection la plus complète dans ce domaine en France.


Lisieux, capitale du Pays d'Auge


Hommes et femmes de Normandie, comme ceux de toutes les régions de France, portaient des costumes qui les différenciaient des cités et des pays voisins. Lisieux et sa région eurent donc des éléments de costume qui étaient communs à tous les Augerons mais des détails permettaient de savoir si la personne venait de Honfleur, Trouville ou Lisieux.
Le musée d'Art et d'Histoire propose une collection de coiffes du Pays d'Auge et principalement de Lisieux, des bijoux normands, des châles en cachemire et de nombreuses blaudes brodées qui étaient caractéristiques de la silhouette du paysan ou du maquignon normand.



Renseignements pratiques

Ouvert tous les jours de 14h à 18h - Fermé le mardi et tous les jours fériés.
38 boulevard Pasteur - 14100 LISIEUX
Tél. : 02.31.62.07.70
Courriel : museelisieux@ville-lisieux.fr

[ Ce site est généré par ActiPAGE® - Actigraph.com ]